Après 5300 km de route, Bienvenido a Mexico

Dia de los Muertos – Journée des morts
18 September 2018

Fin mai dernier, nous avions décidé de laisser notre motorisé « Merci la vie », pour la premièrement fois, au Michoacán au Mexique pour la saison d’été pendant que nous étions au Québec. À ce moment, nous avions fait le voyage en auto vers le Québec pour passer l’été avec notre famille et nos amis.

Nous avons savouré chaque petit instant de notre été, et c’est fou comment ça passer vite. Et puis, fin septembre, c’est le départ vers le Mexique. Nous en avons roulé des KM – 5345 km précisément pour le retour. Faire le voyage à bord d’une petite Honda Fit remplie à pleine capacité fut parfois un peu challengeant! Mais nous en avons profité aussi, pour visiter des amis et notre famille le long de notre parcourt, question de se reposer et de quêter des gites! Merci Dada, Richard et Ed de votre généreuse hospitalité. Et merci à ma fille Jennie et les enfants d’être venus nous rejoindre sur la route pour passer un weekend ensemble.

Nous avons aussi été rejoindre nos amis Kathy et Ed en Georgie, afin de les guider-accompagner jusqu’au Mexique. Dès le passage des frontières, qui a super bien été – rapido, nous avons entrepris notre dernier 1000 KM vers le campement. Malheureusement aussi sur notre passage, nous avons tué des centaines de beaux papillons monarque, qui eux-aussi, empruntaient, la même route migratoire que nous.

 

En passant, on jase là… nous avons économisé plus de 1500 $ en voyageant de la sorte, versus faire l’aller-retour en motorisé. Plusieurs avantages, comme moins d’usures pour le VR, moins polluant, moins cher d’essence et de péage et surtout moins de « brassage » de route au Mexique. Nous avons réussi à trouver des motels beaux/bons/pas chers également. Et vous vous demandez : pourquoi pas avoir pris l’avion... because pas question avec notre toutou.

Alors donc, depuis une semaine, nous sommes rentrés au bercail, au campement Eco RV Park de San Juan Del Lago. Nous étions vraiment heureux quand la voiture a grimpé la grande côte jusqu’au campement – ça sentait chez nous. Après la saison des pluies, il faut dire que la région est tout simplement magnifique. Le lac Cuitzeo rempli au ras bord, une végétation luxuriante, des fleurs aux mille couleurs partout partout.

Nous savions aussi que beaucoup de travail nous attendait à notre arrivée. Notre ami et proprio du campement - Arturo, qui avait pris soin de notre VR, nous avait indiqué que nous avions des amis à quatre pattes indésirables à bord… petites souris curieuses et mal éduquées! Deux jours avant notre arrivée, Arturo et Christina ont fait un ménage de base en lavant plancher, comptoirs, literie, tapis, etc. afin d’enlever le plus d’excréments possible. Malgré tous ses efforts, et les trappes & poison, nous savions qu’ils en restaient encore à bord.

À notre premier dodo, nous avons entendu gratter, ici et là dans le VR. Nous étions tellement fatigués aussi, que l’on s’était dit – mañana/demain on s’en occupera. Pendant que le chum est dehors à réparer notre chargeur/inverteur, une nouvelle valve pour les eaux noires et pompe à eau, moi je m’active à tout laver les cabinets de rangement, les murs, douche, toilette. Pas trop de dégâts, je tombe sur quelques excréments, sans plus. L’intérieur de nos bacs de rangement est intact – Ouf! Et encore une autre bonne nouvelle, ces bestioles n’ont mangé aucun de nos filages électriques – re-Ouf!

On déclare la guerre…

On commence aussi à identifier où sont cachées ces souris… mauvaise nouvelle, elles sont dans l’entretoit avec aucun accès pour nous pour les déloger, ou si peu. On ouvre les deux airs conditionnés et on y dépose trappes et poison. Même scénario dans la soute du moteur à l’arrière et à l’avant près du siège du conducteur. Après deux jours, on entend encore du grattement, mais une chose est certaine, c’est que les souris mangent le poison (qui est en passant hors de portée pour nous et notre chienne Myco).

Puis, c’est le ménage des soutes de rangement extérieures. Nous ouvrons tous les gros bacs, un par un, on vérifie méticuleusement, on nettoie, lave – bref, rien de trop dramatique. Et en prime nous avons eu des assistantes pour le ménage; Juliette & Gertrude, deux jolies jeunes pouliches sauvages, sur le campement. Extrêmement curieuses à propos de la balayeuse, mais surtout des carottes ha ha ha!

Et pendant tout ce temps, je suis malade – vraiment. Parti d’un petit rhume, je me retrouve avec une bronchite qui dégénère en infection pulmonaire – pneumonie. Encore une fois, Arturo m’offre son aide et m’amène voir la doctoresse du village. En 15 minutes, elle m’ausculte, émet son diagnostique et je repars avec de nouveaux antibiotiques plus une ribambelle de médicaments – oh la la… je dois faire confiance et mettre toutes les chances de mon côté pour regrimper la côte. J’ai peine à respirer, mal à la tête, je tousse à remporter le record Guiness… bref je feel « pichou ».

Nous nous sommes aussi rendus au bureau d’immigration de Morelia, afin de renouveler, pour trois autres années, notre résidence temporaire au Mexique. Beaucoup de préparation, de paperasse, de recherche… mais ça vaut le coup d’être bien préparé, car l’acceptation n’en est que plus facile.

Quoi d’autre… ah oui, j’entreprendrai la partie deux de notre projet réno avec la mise en chantier de toute la portion avant du motorisé : enlever toutes les valences en cuirette brune démodée, décaper & teindre les cabinets de chêne et boiseries pour passer de la couleur quétaine orange fatiguée à chêne blanchi et ensuite peindre les murs. Un projet à suivre sur le blogue bientôt avec des photos avant et après!

C’est certain que nous pourrions être un peu découragés par ces fichues de souris… mais le jeu en vaut la chandelle. Ici au Michoacán, c’est apprivoiser la simplicité des gens qui nous entourent, leur culture, et aussi s’émerveiller devant une nature époustouflante, les levers et couchers de soleil sur le lac Cuitzeo. Vraiment pas de prix. Merci la vie.

Hasta Luego!

4 Comments

  1. Christine Keller Kovacic says:

    Very informative and entertaining blog, Christine! I hope the mice have found new homes…:)

  2. Heather Vallee says:

    Looks very beautiful. Very weakening with your lung infection so hoping you are resting and feeling better soon. Those nasty mice intruders. Must be hard to relax hearing scrotchy scratchy! Be gone with you! We too will be driving south for the second time in the car. However, this year I have researched and resevered AIRBNB. Less expensive and much more pleasant, I am hoping. Choose criteria: Superhost, pet friendly. Will let you know. Leaving Oct 22nd.

    Have a great winter. Will do miss you both and Myco, of course.

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar