Collecte de fonds, marche pour les femmes, exploration dans la jungle

Les mots qui nous trouvent !
4 January 2017
Merci la vie reprend sa route
19 February 2017

Nos dernières semaines ont filé à une vitesse éclair incroyable – Bernard et moi sommes vraiment accaparés par nos business respectives… on ne se plaint pas, car nous sommes si chanceux de pouvoir travailler dans un cadre si enchanteur. J’ai de beaux contrats via ma compagnie « Be on web » où je peux lâcher libre toute ma créativité pour co-créer des sites web et des blogues tout en incorporant du coaching avec des sessions très enrichissantes autant pour mes clients que j’adore que pour moi. Bernard a fait aussi un saut en Bulgarie pour sa compagnie et a fait un arrêt rapido à Montréal pour dire bonjour aux filles et notre belle petite Charlotte qui a maintenant 20 mois. Ah oui, au moment où je publierai, il y a aussi notre Chloé qui devrait accoucher n’importe quand maintenant! Un quatrième petit-enfant viendra agrandir notre famille. Faites un vœu!

Nous ne sommes quand même pas attachés sur nos chaises à travailler 7 jours sur 7… Il y a Myco et Pink qui nous autorisent quand même à prendre l’air de temps à autre! Voici nos coups de cœur :

Collecte de fond Amigos de Lo de Marcos :

En fin de semaine dernière, j’étais bénévole pour la collecte de fond générale des « Amigos de Lo de Marcos ». Campagne très importante pour amasser des fonds afin d’activer différents programmes, tes que : sécurité de la plage, recyclage et déchet, matériels pour les écoles, sports, bibliothèque, les aînés, test d’eau… Amigos de Lo de Marcos est une « association civile » composée de bénévoles canadiens, américains et mexicains travaillant ensemble en harmonie pour répondre aux besoins continus de notre communauté. Les Amigos, dont je fais partie, contribuent à la qualité de vie dans la communauté de Lo de Marcos grâce à des programmes d’aide culturels, éducatifs, environnementaux et de bienfaisance.

C’était vraiment beau de voir tous les gens, autour de la plaza centrale, faire monter les enchères autour de l’encan silencieux, d’acheter des vêtements recyclés, des billets de bienfaisance pour la cause… de voir les enfants se faire maquiller, jouer et rire, les gens danser aux rythmes de nos musiciens et sans oublier tous les restaurateurs qui étaient descendus dans la rue pour nous offrir un joyeux festin. Vraiment une belle réussite que de voir tout le monde se donner la main pour Lo de Marcos.

 

Sister March, San Pancho – 21 janvier :

Plusieurs de mes amies du campement (Christine, Jane, Laura …) ont pris l’avion en janvier pour se rallier à participer à la marche pour les droits des femmes à Washington. Partout dans le monde il y avait aussi les « Sisters March » auquel j’ai participé à San Pancho, village à 20 minutes plus au sud de nous. Tout de blanc vêtus, les femmes, les enfants et les hommes de plusieurs villages étaient réunis – je sentais beaucoup de paix et d’excitation en même temps. Bien sûr que quelques-uns avaient des pancartes à caractère plutôt politique en guide de protestation, mais à 98 % c’était surtout pour revendiquer nos droits : santé, éducation, salaires, sécurité, avortement, non-violence…

Ma perspective pour cette marche était de me lever debout en tant que femme pour mes droits fondamentaux. C’est fou les souvenirs qui me sont revenus en tête quand je marchais pour la même cause dans ma jeune vingtaine. La passion et la fougue sont toujours en moi faut croire. Pourquoi – parce que rien n’est acquis, ni même les droits des femmes si chèrement débattus depuis des années. Ma grand-mère, comme bien d’autres femmes, a marché pour qu’on aie le droit de voter au Québec, ma mère a marché pour l’équité salariale, j’ai marché pour la non-violence, les salaires et l’avortement… et je marcherai encore, je le sais.

À la marche de San Pancho, ce que j’ai particulièrement aimé, c’est le mélange de culture, car plusieurs femmes mexicaines étaient aussi avec nous. La marche fut symbolique pour plusieurs, je regardais de jeunes mamans expliquer à leurs enfants ce qui se passait, plusieurs hommes étaient aussi de la partie. À la fin de notre marche, nous avons eu le droit à un chant Maya magnifique ainsi qu’une bénédiction pour notre tribu de près de 1000 personnes. J’en avais la chair de poule et j’étais si fière aussi d’être entouré de gens passionnés par les valeurs humaines.

Eaux thermales de Nuevo Ixtlan :

Une belle découverte que notre visite aux Hots Springs de Nuevo Ixtlan. J’y suis allée avec mes amis Kurt et Diane ainsi que leurs toutous qui nous accompagnaient : Denut et Sidgny. C’est déjà une bonne aventure de se lancer en plein cœur de la jungle sur une petite route en pierre et terre battue qui serpentait de belles montagnes. Outch mon estomac… pauvre de moi, première fois que la nausée me prend en voiture. Ça brassait tellement. Pas grave, car le paysage était à couper le souffle. En prime, le long de notre route, nous avons croisé les gars de l’armée, mitraillettes à la main, à quelques reprises. Très gentils, ils sont là pour protéger ses terres gouvernementales. Honnêtement je ne me suis jamais sentie en danger. On a vu de jolies vaches à cornes aux yeux tous doux. Le site des Hots Springs est tout simple et est caché au fond de la jungle. Des arbres immenses nous entourent, les oiseaux de toutes les couleurs se font beaux pour nous et près de 25 cuves d’eaux thermales juste pour nous.

 

La sainte paix, c’était juste bon de se laisser couler dans ses eaux d’une pureté époustouflante et remplie d’ingrédients magiques et d’électrolytes précieux pour la santé de notre corps.

Nos promenades sur la plage :

C’est toujours aussi charmant de se promener sur la belle plage de Lo de Marcos. Nous sommes toujours séduits par sa beauté sauvage, entourée de la jungle de chaque côté de la baie. Les marées sont particulièrement très fortes depuis quelque temps avec des vagues gigantesques ce qui fait notre bonheur, surtout Bernard qui adore faire du « boogie woogie board »! On aime aussi, de temps à autre, casser la croute dans les p’tits restos le long de la plage, surtout quand on peut y admirer des magnifiques couchers de soleil entre amis.

D’ici deux semaines, « Merci la vie » reprendra la route, encore plus au sud vers Melaque pour ensuite s’enfoncer dans les terres au centre et aller visiter le Sanctuaire El Rosario (sanctuaires des papillons monarques), les villes de Guadalajara, Mexico, San Miguel de Allende, Guanajuato, San Luis de Potosí. Ce périple nous amènera près des frontières des États-Unis aux environs de la mi-avril. Ensuite Bernard fera un saut à Las Vegas pour la business et nous entreprendrons après notre remontée lentement vers le nord pour entrer au Québec début mai 2017. Après deux ans d’absence, pas besoin de vous dire qu’on a très hâte de reconnecter avec notre famille et nos amis! À suivre xxx

1 Comment

  1. Renée says:

    Vous semblez faire un super voyage. c’est beau de voir du monde qui s’implique pour les autres aujourd’hui c’est plutôt ‘me and myself’.
    Nous partons pour notre périple d’environ 18 mois le 4 ou 5 mai. On passera par le Tennessee, puis le Nouveau Mexique,et on remontera par le circuit des Grands Parcs nationaux pour 6 mois. Après on prévoit passer 6 mois en ski dans l’Ouest Canadien et retour au Québec via la Californie et les États du sud américain. Comme nous voyageons avec un chien et que j’ai lu qu’ils ne sont pas admis ds la plupart des parcs, je me demandais si vous vous souvenez des beaux endroits ou il est possible de marcher avec toutou. J’ai vu toutes vos photos et je sais que vous avez visiter de merveilles endroits dont l’environnent ressemble beaucoup aux Parcs Américains (ou vous avez réussit à trouver des trails qui acceptent toutou). Merci et bonne continuation de voyage.

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar