Dernière semaine à Vancouver,

Mère Nature si généreuse!
4 October 2015
Demain c’est le grand départ pour la côte californienne, l’Arizona et le Mexique!
29 October 2015

IMG_8755Lorsque nous sommes arrivés à Vancouver au début du mois, cela faisait presque 30 ans que je n’y avais remis les pieds… Dans le temps, avant la naissance de mes filles, je venais faire du ski à Whistler – Blackcomb.

Honnêtement, la ville et ses environs se sont tellement développés, que ce fut difficile de me souvenir de quoi que se soit. Pas grave, l’imporant c’est que nous y avons découvert encore tellement de trésors ici et là!

Au niveau de la circulation, Vancouver est un vrai plat de spaghetti; des ponts et encore des ponts partout, différentes autoroutes qui couvrent la rivière Fraser, l’estuaire et l’océan Pacifique. Oh que oui, mainte fois nous nous sommes perdus! Juste pour nous rendre à Granville Island on s’y est repris à 3 reprises!

Vancouver est une ville magnifique, les montagnes qui l’entourent sont majestueuses, il y a de grands parcs avec ses arbres gigantesques et qui parlent, des plages où Myco a joué, le Chinatown, Gastown et ses marchés, l’ile de Vancouver et ses joyaux, des gens plutôt sympathiques un peu partout, l’océan, les restos… Vraiment, nous sommes gâtés!

Et il y a aussi la réalité – que chaque ville essaie de camoufler à sa façon. Mon cœur a eu mal lors d’une marche dans le quartier chinois, et Gastown. Par un samedi pluvieux, nous avons croisé tellement d’itinérants, de jeunes ados prostitués en mal de vivre, des toxicomanes couchés au sol dans un état lamentable. Difficile de ne pas les voir, on ne peut pas fermer les yeux sur eux et sur ce qu’ils vivent – ils sont nous après tout… notre société que nous avons créée. Nous avons remarqué plusieurs « maisons » d’entraide dans les environs, des piqueries « supervisées », des policiers qui parlaient avec eux. Oui c’était triste et en même temps, il y a aussi de l’entraide, de l’empathie et de l’espoir.

Je suis consciente que tout ce que nous trouvons et rencontrons sur notre route nous fait grandir. Que cela soit joli, grandiose, drôle ou triste… et c’est pourquoi je me dois aussi d’écrire sur ce que l’on tente parfois de camoufler.

Depuis presque un mois que nous avons eu aussi la chance de connaître un charmant voisin. Richard, un homme tellement sensible, drôle, présent… avec ses deux toutous : Maggie et Sedona. Comme nous, il vit à temps plein dans son Airstream et il est aussi un des leaders du regroupement de Mankind Project (http://mankindproject.org) – un groupe d’entraide pour les hommes. Plusieurs nous avons cassé la croute ensemble, avons eu des conversations riches autour du feu. J’ai eu aussi la chance de renouer avec grand plaisir avec des amies – Karen & Annette de Abbott Pharmaceutiques, des amis de mes retraites en leaderships, une personne que j’avais coachée l’an dernier, et de nouvelles connaissances lors d’une soirée Happy Bigger Game Hour à Vancouver.

Pas assez de journées pour tout voir… C’est là qu’on se rend compte que chaque petit moment est unique – nous avons vraiment savouré nos moments passés au Parc Stanley:

Ile de Vancouver – Victoria:

Whistler, Squamish, les chutes Shannon :

Gastown, Granville Island, Tynehead park, Downtown Vancouver… nos conversations avec Yves, le chauffeur de taxi-bateau, Brian & Lyne les supers gérants du campgrounds… encore une fois la liste de nos trésors s’allonge!

Ah oui, voici nos deux belles pouponnes d’amour Mia (14 mois)  & Charlotte (5 mois) – ça grandit!

Ce vendredi nous quitterons pour prendre la route de la côte californienne. Nous longerons la mer via la route 101 entre Seattle et San Francisco et opterons pour la formule d’échange que nous offrent les vignobles le long de notre route – hum… un échange super intéressant : une nuit gratuite sur leurs terres en échange d’un achat de produit du terroir – vino!  À suivre!

xxx

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar