Pétropoésie – Bryce Canyon un incontournable de l*Utah

Petite semaine tranquille chez Merci la vie
19 August 2016
Connexion avec la terre qui inspire nos esprits
29 August 2016

notre routeNous avons pris la route très tôt pour entreprendre un périple d’une heure et demie vers le Parc national Canyon Bryce. En partance de Cedar City, nous avons choisi de passer au travers des montagnes en empruntant la route #14 et #89. Une belle route sinueuse nous offrant des décors aux couleurs du soleil levant. Nous avons croisé plusieurs bambis qui grignotaient dans les prés à découvert et malheureusement, aussi beaucoup de bébés bambis morts en bordure de la route, frappés par les voitures. Par la suite, le petit village de Bryce Canyon city nous accueille avec des trappes à touristes exubérantes – nous avons carrément passé tout droit pour nous diriger vers l’entrée du parc national.

IMG_9091

Poetry in Stone;

Bryce Canyon’s serene vistas are deceptive; the landscape is never static. Strand at the rim in early morning and experience the chilly dawn, crystalline blue sky, and rocks ablaze with the ruddy light of sunrise. After breakfast, walk the rim and your shifting perspective dramatically recomposes the scene below. The sun arcing across the sky casts a kaleidoscope of slowly altered hues and shifting shadows over the land. You peel off layers of clothing as the air rapidly warms – as much as 40e celcius from down to late afternoon. Thin air can leave you short of breath. The high elevation that causes these effects also creates the climate that weathers the cliffs and bulbous columns called hoodoos. After sunset, as the chill returns, listen through the advancing twilight for the faint clatter or murmur of the stones tumbling in the distance. At Bryce Canyon the forces of weathering and erosion never rest, not even for a day. This dynamic, mesmerizing place is like no other.

D’une superficie de 145 km2, le Parc national Bryce Canyon est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d’années. Notre 1er arrêt : l’amphithéâtre naturel. Nous avons marché sur le sentier « Rim trail », d’une longueur de 3.5 km entre les points de vue Sunrise et Sunset. Le spectacle que nous offre dame nature nous laisse sans voix – impressionnant, magique, majestueux, féérique. D’immenses rocs formant des ombres roses avec des crêtes pourpres se serrent les unes contre les autres à l’image d’une armée pétrifiée. C’est en tous cas ce que croyaient fermement les Indiens Païutes, habitants d’origine de Bryce Canyon, qui voyaient en ces formations rocheuses des personnes changées en pierre par des dieux en colère. Ils les appelaient des Hoodoos.

Ces étonnantes statues de grès sont en fait dues à l’apport d’une épaisse couche de sable balayée par le vent, puis du long et irrégulier travail de l’érosion qui permet aujourd’hui d’admirer ces incroyables sculptures multicolores à l’intérieur d’amphithéâtres naturels. Le nom du canyon lui vient de la famille Bryce, des colons Mormon originaires d’Écosse qui s’installèrent dans la vallée au XIXe siècle.

Nous avons poursuivi notre balade en prenant la petite route menant à « inspiration point ». Toujours en bordure du canyon, on s’assoit sur un joli banc en rondin pour simplement admirer la beauté sous nos yeux – oui, vraiment très inspirant. Plusieurs petits sentiers de longueurs différentes partent dans toutes les directions, le long des plateaux ou en bas dans le canyon, pour offrir aux visiteurs du parc, des angles de vue époustouflants parmi les formations rocheuses imposantes en forme de tours.

Nous avons continuer notre tournée en voiture en longeant la route panoramique d’une trentaine de kilomètres et offrant plusieurs (13) points de vue facilement accessibles et tous différents les uns des autres. Voici nos autres coups de cœur;

Natural Bridge:

 

Fairview Point

Rainbow Point – rebaptisé pique-nique vue

 

Nous avons passé près de 5 heures dans ce parc majestueux. En ressortant, je dis à Bernard; on devrait prendre un chemin différent pour revenir et découvrir sur notre route le monument national Staircase-Escalente. Mon Bernard qui a grande confiance en sa blonde, dis pourquoi pas! Moi je n’ai pas tout à fait vérifié cet itinéraire de dernière minute, me disant que la ville Escalente ça sonne une cloche : me semble qu’on est déjà passé par là. Je prends le volant et en à peine 10 minutes de route, j’arrête devant un mur de roc en forme de cône rouge de toute beauté. Je regarde Bernard pour lui dire… et je vois qu’il s’est endormi. Doucement Myco et moi on prend la poudre d’escampette pour nous diriger vers une petite crique juste en bordure du Red Canyon. Une pause pour Myco qui s’en est donné à cœur joie dans l’eau! On reprend notre route, Bernard s’éveille au son du GPS qui n’arrête pas nous indiquer de virer de bord. Je lui dis, non non, on est correct, nous sommes sur le bon chemin. Pendant plus d’une heure, on explore et découvre de magnifiques paysages – toujours avec le GPS qui nous dit que nous sommes dans l’erreur…

C’est finalement en voyant une tristounette grande noire – les quatre fers en l’air que nous avons rebroussé chemin – au lieu de revenir pour 15 h, nous sommes revenus vers 18 h… bof, dans le fond, c’est ça l’aventure!   xoxoxo

IMG_9293

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar