Rencontre avec les gentils géants de la forêt nationale Sequoia

Promenades à San Francisco et Yosemite
8 November 2015
« Merci la vie » se fraye un chemin entre L.A. et San Diego
29 November 2015

IMG_0164Globe-trotter un jour, globe-trotter toujours… Plus Bernard et moi avançons dans notre aventure sur la route, plus on se rend compte combien nous sommes privilégiés de pouvoir admirer les joyaux du monde. Nous avons parcouru plusieurs pays depuis notre rencontre il y a maintenant 10 ans, et à chaque fois on s’émerveille devant l’histoire, le climat, la force de la nature, les gens, les formes, la mer, les vignobles les textures, les couleurs… mais lorsque nous sommes arrivés devant la majestueuse forêt nationale des Sequoias en Californie, tous les deux sommes restés bouche bée. Les mots qui ont monté lors de notre visite; « respect, humilité, paix, amour, fragilité, force » reflètent à peine la magie qui émane de ces magnifiques géants.

Cette forêt est nommée ainsi à cause de la présence de séquoias géants répartis en 38 bosquets au sein de la forêt (situé en haute altitude, milieu propice et idéal à leur développement). Dans le monde entier, il existe seulement 79 bosquets de Sequoias… c’est donc peu dire que la Californie est bien chanceuse d’en accueillir la moitié. La forêt occupe 5 717 kilomètres carrés et son altitude se situe entre 1000 et 12 000 pieds. Depuis 1890, cette forêt est protégée et est devenue un Parc national.

Ces arbres sont les plus gros du monde, par leurs circonférences gigantesques. Ils sont aussi les plus âgés de la planète – imaginez un arbre qui a plus de 2700 ans! Nous ne pouvions faire la visite à bord de notre motorisé à cause des restrictions imposées par le parc national – route trop sinueuse, pentes abruptes et altitude passant de 150 pieds à la base à 6500 pieds tout en haut.

Nous avons donc installé « Merci la vie » à l’orée de cette belle forêt, face à une rivière sauvage, au petit village de Three Rivers – aucune connexion; pas d‘eau, pas d’égout, pas d’internet et ni d’électricité, sinon que via nos panneaux solaires. Un petit bonheur que de faire dodo avec le bout du nez frettt à zéro degré [car pas de chauffage non plus], entendre la rivière couler et faire de la place à Myco et Pink qui ont couché entre nous deux bien emmitouflés sous leurs couvertures! Le premier soir, Bernard, qui prenait une petite marche avec Myco, a même fait un face à face avec 2 nounourses — un instant où tous les quatre se sont observés pour ensuite prendre des directions opposées! Nous nous sommes également aperçus que nos quatre grosses batteries commencent sérieusement à fatiguer – elles ne tiennent presque plus leur charge – faudra les changer bientôt, outch un gros investissement à venir!

Très tôt, le lendemain matin, nous sommes partis faire la rencontre de ces géants de la forêt pour vivre une expérience hors du commun en empruntant le « General Highway », petite route sinueuse, à flanc de montagne qui nous fait passer entre des rochers immenses, des tunnels et des caves. Sur la route, nous pouvons arrêter à plusieurs endroits et admirer des paysages à couper le souffle, regarder les cimes enneigées, visiter des endroits inusités, comme l’hôpital des rochers, les caves Crystal, Moro Rock, Crystal logs… et le fameux musée de la forêt des arbres géants.

À l’entrée du musée , un majestueux Sequoia « Sentinelle » nous accueille. La visite vaut vraiment la peine, car l’on y apprend toute l’histoire de cette forêt : naissance des Sequoias, le terreau fertile du Sierra Nevada, l’indice d’humidité, les feux de forêts qui stimulent des changements naturels en favorisant la reproduction de ces arbres [racines enfouies sous le sol].

 

IMG_0245

 

Nous avons pris le sentier des grands arbres, sentier en cercle autour de plusieurs « bosquets de séquoias ». La connexion est immédiate, forte et intense — Être entourés de ces arbres si gros, grands et âgés nous fait sentir bien minuscule et impose le respect. Espace magique qui appelle à la méditation, la réflexion et l’émerveillement.

 

 

On peut aussi y observer les petites cocottes au sol, qui donnent la vie aux futures racines des séquoias. On nous avait mentionné qu’on pouvait en prendre quelques-unes pour nous – mon Bernard a choisi précieusement 6 cocottes : nos 4 filles et nos 2 petites filles.

On a continué de  grimper un peu plus haut pour aller admirer le “Général Sherman” – l’arbre le plus gros du monde par son volume, 102 pieds de circonférence et 275 pieds de haut… difficile de prendre en photo tellement il est imposant!

 

 

Ensuite, le sentier nous amène au pied du « General Grant Tree », 2e plus gros Sequoia au monde. Nous avons également pris le sentier enneigé du « Congress » pour y voir les Géants « President, Lincoln, Franklin, King Arthur et compagnie ».

Il est déjà 16 h – il est temps pour nous de redescendre, car l’obscurité s’installe rapidement et l’on a 2 heures de routes sinueuses qui nous attendent. La journée a passé si vite et encore tellement à voir… faudra revenir c’est certain!

On continue à jaser de notre visite autour d’un bon souper et du vino, on regarde les photos et l’on se dit encore une fois – merci la vie!

Nous avons bougé le lendemain vers Los Angeles, nous y resterons pour 10 jours afin que Bernard puisse rencontrer quelques-uns de ses clients et aussi ça nous permettra de visiter L.A et ses alentours!

xoxoxo

2 Comments

  1. ça me rappelle de beaux souvenirs! Amusez-vous bien!

  2. Francine says:

    Bonsoir les globe trotter magnifique récit , Je ne reussit,pas a lire les videos attention a vous deux xxxx

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar