Rien de tel que de se déconnecter !

La tête dans les nuages!
28 June 2016
Confessions sur l’oreiller # 2
11 July 2016

IMG_6638Nous avons dû déménager « Merci la vie », du campement Golden Eagle (sommes toujours au Colorado) qui était rempli à pleine capacité pour le long week-end du 4 juillet, vers un terrain sans services et inoccupé que le proprio nous a gentiment offert. Samedi matin, on remplit notre réserve d’eau fraîche de 100 gallons, on vide complètement nos eaux usées (capacité de 60 gallons) et les eaux brunes (40 gallons) et l’on se déconnecte pour prendre un petit sentier de 1 mille qui nous amènera vers notre nouvelle demeure. J’étais aux commandes et je suivais mon Bernard qui ouvrait le chemin, un peu pas mal bouetteux après 2 jours de pluie diluvienne. À un certain moment, je sens que les roues arrières tournent dans le vide… misère 33,000 livres qui pataugent dans la boue, pas bon signe que je me dis. Bernard et le proprio ont les baguettes dans les airs et gesticulent… Et moi, bien calme, je recule doucement en mettant mes roues droites pour me dégager. Lentement « Merci la vie » bouge et se redresse. Je repars doucement vers l’avant… Oui on avance… je pèse sur le champignon, et réussis à traverser de l’autre côté du chemin comme une championne, pour aller me garer comme on me l’indique — ah quel beau moment de fierté féminine!

Merci la vie, dans sa cachette …

 

On s’installe rapidement… Rien à connecter, nous sommes en mode camping sec / boondocking pour la prochaine semaine. Nous regardons avec ravissement ce qui nous entoure : une plaine à perte de vue en avant, d’impressionnantes montagnes sur le côté, un lac en arrière, de magnifiques arbres, des lapins qui sautent partout, et comble de bonheur pour Pink, des p’tites souris des champs qui se cachent dans les trous un peu partout. Pas de voisins, que les oiseaux qui chantent et notre Myco qui court partout en se disant sûrement — vive la liberté!

Lorsque nous sommes en mode économie, on se doit de faire vraiment attention à notre consommation d’eau et d’électricité, surtout si l’on veut rester autonome plus d’une semaine sans bouger. Douche rapide (on lave l’essentiel ha ha), laver la vaisselle en débit plus que réduit, récupérer les eaux usées de vaisselle et des douches pour la toilette, fermer tous les équipements électroniques que nous n’avons pas besoin, booster nos signaux d’internet et de cellulaire, utiliser les lumières LED et notre lampe à l’huile, bien vérifier que nos panneaux solaires (750 watts) rechargent convenablement nos batteries. J’adore la paix qui règne et la vue magnifique que nous avons… et surtout déguster une bonne fondue et boire un verre de vin tout en admirant le soleil qui nous offre un spectacle de couleurs… Et entendre au loin, le bruit d’une trompette qui sonne la fin de la journée (ou le début à 6 h) au fort Carson!

Pique-nique au Jardin des dieux

Garden of the Gods – Manitou Springs, Colorado

Nos amis Gary & Susie nous avaient recommandé une visite au Jardin, situé à moins de 30 min de route. On se fait un lunch et vers 11 h nous arrivons. Des montagnes vertigineuses, une forêt luxuriante, des immenses rochers aux couleurs du soleil, des prairies et des km de sentiers nous en mettent plein la vue. Nous avons fait une partie du parc en voiture en empruntant la petite route « scenic drive » qui vaut vraiment la peine, car on peut admirer sous tous les angles ce spectaculaire jardin des Dieux. Par la suite, nous avons arrêté et fait de la marche sur les sentiers en plein dans le cœur du jardin. Et bien sûr nous avons cassé la croûte en admirant ce chef d’œuvre de la nature!

 

Notre pique-nique …

Les gorges royales …

Le lendemain, nous sommes repartis, sac au dos (avec un lunch dedans aussi) pour aller traverser et admirer le Royal Gorge Bridge et son parc national, situé à 1 h au sud de Colorado Springs. Le Royal Gorge Bridge est un pont suspendu près de la ville de Cañon City qui surplombe la rivière Arkansas. La construction du pont a commencé le 5 juin 1929 et offre une largeur de 5 mètres seulement, ce qui en fait un pont piétonnier. Avec une hauteur maximum de 291 mètres entre la chaussée et la rivière, le Royal Gorge Bridge fut le pont le plus haut du monde de 1929 jusqu’en 2001, record actuellement détenu par le pont Siduhe en Chine avec une hauteur libre de 496 mètres.

Traverser ce pont suspendu peut représenter un défi pour certains. La hantise des hauteurs freine plusieurs personnes à se balader sur le pont. Même Myco était tout à coup super tranquille; elle regardait vers le bas au travers des planches de bois, pas trop certaine. Nous sommes aussi à près de 7000 pieds d’altitude, climat très sec et chaud. Le spectacle qu’offrent le canyon, la rivière Arkansas et les montagnes est tout simplement époustouflant! Des sentiers bordent chacune des extrémités du pont avec diverses activités… et pour les plus intrépides, il y a le Zip Line et le bungee balançoire à l’horizontale : sensations fortes assurées.

Du haut du pont, on vous salue!

 

Sensations fortes:

 

C’est maintenant le happy hour chez Merci la vie — Bernard me sert un des ses p’tits drinks maison. On s’installe dehors et on est juste bien à regarder Pink qui fait semblant de chasser ses souris et Myco qui galope après sa balle!

Merci la vie!  xoxoxo

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar