Ruée vers l*or …

Chouette… journée du marché dans la petite Italie (San Diego)
6 December 2015
Mamie Minou est bien énervée…
9 December 2015

6 décembre 2015

Tous les dimanches matin, après un succulent petit déjeuner, c’est le temps du ménage à bord de « Merci la vie ». À deux ça va vite et c’est le fun. On met la musique dans le tapis (heu!, on n’a pas vraiment de tapis…), on sort nos produits bio (car tout doit être bio pour notre motorisé), plus la moppe, la balayeuse (oui on a la place pour cette bébitte-là aussi), la mopette à poussière. Pas trop compliquer le ménage ici. On se divise le motorisé en deux : ce matin je fais l’arrière; chambre à coucher, mon bureau, la douche et le jardin secret. Mon chum lui se tape la cuisine, le salon et son bureau. Ah et sans oublier le jardin des merveilles de notre chatte Pink. En une heure, tout brille et ça sent bon. La madame aime ça!

IMG_1178Ensuite nous avons pris la route vers les montagnes (avec la voiture), pour visiter un petit patelin du nom de Julian Mountain Town. Pour s’y rendre on emprunte l’autoroute 8 est pour 30 min et ensuite une route en serpents (comme dirait les English : a scenic road) pour 45 min et wow quelle belle route!

En arrivant au village, petit casse-tête pour stationner, y’a du monde partout, mais on vient à bout de se garer, après tout, notre Honda Fit, fit partout! On découvre un village où tout est comme à l’époque du Far West et de la ruée vers l’or. Vraiment cute les devantures des magasins. Intéressant aussi de voir tous les produits locaux offerts. Une spécialité sort du lot; la fameuse tarte aux pommes – Oh boy, vraiment succulente!

 

 

 

Nous avons décidé de faire la visite de la mine « Eagle Mining Company » qui date des années 1870. Pas une très grosse mine, mais elle offre un cachet spécial. Au fil des ans, une équipe de 4 à 8 hommes à la fois ont creusé près de 1000 pieds de tunnels, avec deux grosses « veines » principales de Quartz.

 

Nous avons eu droit à une activité le fun en arrivant : un cours sur la prospection de l’or en rivière. Super drôle quand mon Bernard a mis la main sur la panne et a commencé à chercher de l’or dans les bacs d’eau extérieur. Avec la technique du « rond rond macaron », il a réussi à séparer le sable de l’or, communément appelé « flocon d’or ». Et non, on n’a pas pu garder l’or trouvé. Nous devions le remettre à l’eau afin que d’autres puissent aussi avoir le fun de faire une pêche miraculeuse.

 

 

Sur le site, en plus de la mine à visiter, on nous explique toute la machinerie et les outils que les mineurs avaient utilisés. Une petite boutique nous offre différents produits dérivés. Pendant toutes les années d’opération, cette mine n’a pas produit suffisamment d’or pour payer la grosse machine « le broyeur » qui écrase la roche pour en faire de la bouillie.

 

 

Notre guide nous a raconté tellement d’histoire, que nous sommes restés dans les tunnels pour un bon deux heures… notre belle Myco a été super patiente et tellement fine!

 

 

Les mineurs ont réussi, tant bien que mal, à nourrir leur famille, mais on ne saura jamais le fond de l’histoire… secret bien gardé et surtout c’est agréable de voir que le village de Julian se porte bien en partageant son histoire!

IMG_1241

 

Beaucoup d’autres endroits typiques à visiter aussi autour du village; California Wolf Center, Smith Ranch and Julian Gold Mining Railroad, Volcan Mountain Wilderness Preserve, les chutes … pour en savoir plus, consultez : Trip Adviser

 

Translate »
Skip to toolbar