Tepotzotlan et le festival des taupes!

Visite du Sanctuaire Sierra Chincua – Papillons Monarque
11 March 2017
Nos jours sont comptés !
6 April 2017

Nous sommes basés à Tepotzotlan depuis une semaine, et vraiment on ne finit plus de passer par dessus des « taupes »/dos-d’âne. Que ça soit simplement pour aller chercher du lait, prendre une bouchée, visiter les pyramides – plus de 100 taupes aller-retour, l’ancien aqueduc – plus de 125 taupes aller-retour… vraiment, il y a de quoi parfois sauter les plombs! Ah oui je m’en confesse, y’a des fois où mon « franc-espagnol » devient rude, que je n’ai plus du tout de patience, surtout lorsqu’on passe tout droit, et qu’on saute une taupe… on ne les voit pas les sacripantes!!! De la même couleur que la l’asphalte, noir charbon. Et si on est chanceux, on arrive de loin à voir des zébrures jaunâtres pour nous aviser. Bref le dessous de la « Fit » à ce jour, tient le coup, mais mon caractère, lui, s’échauffe de plus en plus, quand Bernard saute par dessus les taupes trop souvent!

Sinon, à part les taupes, Tepotzotlan et ses environs, sont vraiment très charmants. Ce que nous aimons le plus de cette mignonne ville, c’est l’absence de « Gringos »/touristes américains et canayiens… y’a que nous je crois ha ha ha! Une foule de p’tits restos et marchés avec des prix qu’on aime beaucoup, une plaza centrale où les gens se rencontrent, dansent et échangent. Le campement « Chez Pepe » est grand, propre, bien situé (sommes à pied ou à vélo de tout), les emplacements très grands. Y’a de la vie par ici que Myco nous dit aussi; des toutous partout, du plus petit au plus gros, tous pour la plupart gentils et respectueux (Hum… prenez garde en sortant, le quartier a de vilains gros toutous qui sortent leurs museaux de sous la barrière pour essayer de croquer Myco), même que Miss Pink aime bien trottiner dehors malgré les toutous mexicains qui l’entourent! À l’unanimité, les tacos de la place sont sublimement délicieux – vraiment « importanté » pour mon « Minou »!

Aujourd’hui nous sommes partis explorer l’ancien aqueduc/Arcos del Sitos, tout près de San Francisco Magú. Bâti par les pères Jésuites et datant du XVIII siècle, l’eau de la rivière Del Oro (Gold River) était réacheminée grâce à cet aqueduc, vers l’hacienda del Xalpa. Les quarante-trois arches qui la constituent ainsi qu’un paysage grandiose viennent rehausser sa beauté.

Une belle visite, pas trop de monde, des beaux sourires, des échanges chaleureux avec les gens de la place et bien sûr notre Myco qui était au paradis; courir partout, manger des crottins de chevaux, se rouler dans la rivière, donner des bisous aux enfants qui passaient… bref elle dormira comme un loir ce soir!

Hier nous nous sommes rendus à Teotihuacan pour découvrir et escalader la pyramide du Soleil. Ça nous a pris deux fois plus de temps pour nous rendre à cause, bien sûr des « taupes » et du trafic. En arrivant sur le site, le stationnement était pas mal plein (je vous conseille d’y aller la semaine). Un de notre premier bain de foule au Mexique. Plusieurs petits commerçants nous attendaient de pied ferme (un peu trop entreprenants à mon goût) pour nous offrir leurs produits locaux. Devant nous, oh grandiose, la pyramide. Vraiment imposante et rayonnante avec l’axe du soleil. Plusieurs marches à monter, et malgré l’inclinaison, tout s’est bien déroulé, à l’exception que je manquais de souffle pas mal souvent – pas en forme la madame!

La pyramide du Soleil (Pirámide del Sol) est l’édifice le plus grand de Teotihuacan et un des plus grands de Mésoamérique. Elle est située sur la chaussée des morts, entre la pyramide de la Lune et la Ciudadela, à côté de la grande montagne du Cerro Gordo. La pyramide fait partie d’un vaste complexe situé au cœur de l’antique cité. Contrairement à ce que croyait Bernardino de Sahagún, qui lui a donné son nom, elle n’était pas dédiée au culte d’une divinité du Soleil mais à celui d’un dieu de la pluie. En fin d’après-midi, Bernard s’est acheté une jolie flûte faite à la main avec de belles décorations incas, une chemise et moi un chandail chaud et des surprises pour nos petits-enfants… chuttt!

Ah oui, lors de notre arrivée, nous avons reconnecté à notre plus grand bonheur avec la belle petite famille du B.C. – trois fois que nous routes se sont croisées depuis l’automne dernier. À défaut de voir mes petits-enfants, c’est un beau cadeau que d’être en présence de trois belles petites filles brillantes, articulées et hyper drôles : Mya, Ana et Niva! Nous avons été visités la ville de Mexico ensemble.

Quelle belle aventure que de s’engouffrer à 7 dans un taxi, prendre le train et le métro tous ensemble – ah que de rigolades! Nous avons passé la journée dans le centre historique de la ville – ah que c’était joli! Bâtiments avec une architecture de type baroque/espagnole, musées, cathédrales, marché sous-terrain, grande place centrale luxuriante et festive! Oui, il y a beaucoup de monde, oui, il y a de la pollution, mais certainement pas au point de nous faire rebrousser chemin! On veut y retourner!

Beaucoup à visiter tout autour aussi avec plusieurs villes coloniales. Nous devrons certainement revenir pour continuer à explorer davantage! Demain, c’est le retour au boulot, mais en attendant c’est l’heure de l’apéro chez nous! Chin chin et merci la vie xoxoxo

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar