Traversée de 3 états en 3 heures – quelle heure est-il?

Connexion avec la terre qui inspire nos esprits
29 août 2016
Road trip imprévu en filles
7 septembre 2016

Notre route : 400 km entre le campement Kaibab Camper Village et Lake Mead Recreation area

En quittant le Grand Canyon (versant nord) je ne m’étais pas du tout rendu compte qu’on allait traverser trois états en trois heures : l’Arizona (grand Canyon), l’Utah (pas le choix de revenir sur nos pas) pour continuer notre chemin vers Boulder City (30 min de Las Vegas) au Nevada.

Et vraiment stupéfiant de voir défiler la route sous nos yeux avec des paysages qui changeaient de minute en minute. De la belle forêt de Kaibab, aux montagnes vertigineuses de l’Utah pour entrer dans le vaste désert du sud du Nevada. On a louvoyé et descendu à fond la caisse pendant un bout de temps dans un étroit corridor de roc sur l’autoroute 15 – wow impressionnant!

Nous avons fait un petit arrêt pour ravitailler tout le monde dans une station d’essence. Juste l’autre bord de la route, complètement pas rapport, quelle ne fut pas notre surprise de voir une immense scène de spectacle extérieure vide avec des toiles rouges et du beau gazon vert émeraude ainsi qu’un parc à toutous en plein milieu de nulle part dans le désert – sont fous ses Américains!

Nous avons décidé par la suite de sortir de l’autoroute pour passer au travers du parc d’état : la Vallée de feu (Valley of fire) qui porte très bien son nom avec ses immenses formations de roc en grès rouge feu, de dunes datant des dinosaures et son climat « muy caliente » qui peut grimper jusqu’à 49 degrés Celsius pendant la saison d’été – nous avons été chanceux, il a fait juste 41 degrés lors de notre passage!. L’érosion, due à l’évolution du temps, a laissé sur place des formes de paysages assez extraordinaires. Nous n’avons pu visiter tous les points de vue, car les pentes à grimper étaient trop raides pour notre motorisé sous cette grosse chaleur. Malgré tout, la route panoramique vaut le détour et nous en avons profité pour faire une p’tite session photo de « Merci la vie » dans ses décors bucoliques.

En sortant du parc, nous avions encore 1 h 30 de route à faire et l’indicateur de température du moteur de Merci la vie oscillait entre 190 et 210 degrés F et dehors tout aussi brûlant. Finalement, nous sommes entrés sur le territoire récréationel du lac Mead, et tout au loin on l’aperçut; encore une fois, en plein milieu du désert, l’immense réservoir – le Lake Mead qui est niché à 375 mètres au-dessus de la mer et entouré de montagnes de rocs couleurs argiles, vieux rose et sable. Formé à partir du barrage Hoover, ce réservoir a une longueur de 180 km en amont du barrage, mesure 640 km2, possède 885 km de rivage et contient environ 45 km3 d’eau.

Quand il est plein, il représente le plus grand réservoir aux États-Unis en terme de capacité d’eau. Cependant, le lac n’a pas atteint sa pleine capacité depuis 1983 en raison d’une combinaison de sécheresse et d’augmentation de la demande en eau. Le réservoir sert à alimenter en eau les États de l’Arizona, du Nevada et de Californie, fournissant la près de 20 millions de personnes et de grandes surfaces agricoles.

Pour les trois prochaines semaines, « Merci la vie » sera garé au campement du Lake Mead, faisant face au lac et aux montagnes. Nous avons porté une attention très particulière à la chaleur en enveloppant et protégeant notre motorisé : enveloppes protectrices pour nos pneus, écrans solaires sur nos vitres, auvent solidement ancré au sol et un pare-soleil fabriqué par mon Bernard : un drap blanc pour empêcher les chauds rayons du soleil de faire bouillir notre frigo! Je crois bien que l’air conditionnelle va rouler au max ici. Raison majeure pourquoi nous sommes ici : à côté de l'aéroport de Las Vegas car mon Bernard s’en va pour presque trois semaines à l’extérieur : voyages d’affaires à Amsterdam et Bulgarie ainsi que visiter ses filles Émile et Chloé et sa petite fille Charlotte à Montréal! Et moi, je resterai ici bien sagement (hum!) à attendre mon homme! Le campement est bien protégé, vue sur le lac agréable, plein de trucs à visiter (parcs nationaux, Vegas et le désert), mon travail et surtout ma belle Myco qui me tiendra occupé pour aller se baigner au lac! Envie de venir me rejoindre? … Je suis à peine à 30 min de l’aéroport de Végas!

Translate »
Aller à la barre d’outils