Un blogue enrhumé

Dernière sortie de filles avant l*arrivée de l*homme!
18 September 2016
Pour moi connecter, c’est donner et recevoir avec un grand A
11 October 2016

On a eu du fun ...

Mon Bernard est revenu avec un mélange de microbes de souche québécoise et internationale; du Québec à cause de la «double trempette» avec les carottes de sa petite fille Charlotte et internationale avec son trajet de retour de la Bulgarie qui a duré 48 heures. Mon pauvre « Minou » a dormi beaucoup cette semaine pour essayer de récupérer ses énergies. Lentement il revient à la vie, car vous savez, les fameuses grippes d’hommes, ça prend un peu plus de temps à guérir… Donc notre semaine a pris le rythme de la grippe d’homme — tout en douceur, en commençant par une belle petite marche en nature et dans le Old Town de Cottonwood, qui est fort joli en passant.

Visite de la ville fantôme de Jérôme et un arrêt à Prescott

Et hier finalement, nous avons passé toute la journée dehors, en commençant avec la visite du Parc d’état Red Rocs. Une matinée à simplement marcher dans les sentiers au hasard, explorer de belles formations géologiques, regarder le mélange des couleurs des fleurs avec les cactus.

Ensuite nous avons cassé la croute au parc récréatif Croissant de lune/Crescent moon. Myco nous a guidé vers un p’tit paradis, le long de la rivière. Tellement cute de regarder Myco jouer dans l’eau. Ensuite nous avons repris le sentier vers le vortex de Cathédrale de Roc. Le vortex représente un immense espace d’énormes roches plates et polies le long de la rivière. Plein de gens viennent s’y recueillir, se ressourcer, y jouer de la musique, ou simplement connecter. Endroit magique, où l’on sent vraiment la paix des lieux avec toutes les sculptures de roches qui ont sur nous un regard bienveillant. Nous aussi avons laissé une petite trace avec la construction d’Inukshuk.

Les énergies de Bernard diminuant en fin de journée, nous avons décidé d’arrêter au marché, y acheter bières et sushis pour ensuite aller s’assoir pour y admirer un des plus beaux couchers de soleil sur la ville de Sedona et surtout voir les formations de roc rouges prendre vie. Pas de mots pour décrire, sauf qu’encore une fois nous sommes si reconnaissants de pouvoir vivre ça.

 

En revenant au motorisé, nous avons avalé une dernière bouchée, pris nos douches, et en moins de deux minutes mon Bernard faisait dodo. Et moi, je commençais à avoir mal à ma gorge, à la tête…. Et dans la nuit j’ai su que moi aussi j’avais des microbes de souches inconnus qui s’étaient introduits chez moi sans permission. Oh… Merci la vie… Vraiment?  Atchoumm!

Translate »
Skip to toolbar