Un, deux, trois … nous avons passé la frontière du Mexique – Olé!

Il était une fois dans l*Ouest …
29 December 2015
Une belle aventure en équipe vers le sommet de Tetakawi
10 January 2016

IMG_2313Nous avons quitté Tucson une journée plus tôt (24 déc.) pour aller visiter la Mission de Saint Xavier Del Bac, datant du XVIII siècle et qui était sur notre route vers la frontière du Mexique. Architecture de type espagnole, la Mission vaut vraiment le détour. À commencer avec la tribu indienne « Tohono O’odham » qui est bien présente autour de la mission en offrant divers plats à manger. Bernard et moi on s’est régalé avec des tacos pop-over, offert par Jenny, fait maison avec de la viande bouillie et du jus qui coulait partout! Malgré que quelques bâtiments étaient fermés pour la période des fêtes, on a pu admirer l’intérieur de la mission et ses alentours.

Nous avons « sauté » de l’année 2015 à 2016 en passant la nuit sous les étoiles à Tubac, dans le conté de Santa Cruz, niché complètement au sud de l’Arizona. Quelle charmante ville à visiter! Outre toutes les boutiques d’artisans, nous avons eu le bonheur de visiter le parc national Presidio incluant son musée et les vestiges d’un ancien village et de son fort. Nous avons demandé la permission aux proprios si Myco pouvait se joindre à nous pour la visite du musée et avons même poussé l’audace de leur demandé de faire dodo en arrière du musée face aux magnifiques montagnes – nous avons reçu une réponse positive et chaleureuse à nos demandes – quel bonheur! Nous avons été agréablement surpris à propos de l’histoire de ce village – spécifiquement au niveau de la guerre au temps de Winston Churchill, des tribus indiennes avec à leur tête, Geronimo le magnifique! On s’est ensuite installé paisiblement face aux montagnes teintées de couleurs de feu pour y admirer un coucher de soleil. On s’est cuisiné un repas tout simple et accompagné d’un bon vin on s’est souhaité la bonne année en douceur tout en pensant à notre famille et à nos amis.

Dès le lever du soleil, nous sommes partis en direction de Nogales, première ville à la frontière du Mexique. Nous étions fin prêts à traverser avec tous nos documents. Lors de notre arrivée au 1er poste frontalier, nous avons été surpris de constater qu’il n’y avait vraiment personne pour nous accueillir. Personne pour vérifier nos passeports et nous poser plein de questions. On a passé les guérites et nous avons continué jusqu’au 2e point de vérification. Un policier avec un fusil à la main nous a salué et une jeune fille est entrée à bord de Merci la vie pour nous souhaiter la bonne année… et nous a invité a poursuivre notre route! Wow, nous étions tous les deux contents de passer si facilement les frontières.

 

 

L’autoroute à deux voix, ressemble un peu à nos routes au Québec en hiver : bonne condition avec des craques et petits trous ici et là, à la différence qu’il n’y a pas de bande d’accotements et que tout le monde conduit vite. On avait intérêt à rester focus sur notre route et à respecter les limites de vitesses. Et tellement drôle de voir défiler les différents panneaux de signalisation : sur une distance de 200 pieds, la vitesse peut changer 3 fois; de 40 km à 80 km! Nous avons fait la route entre Nogales et San Carlos (notre destination pour le mois de janvier) en 5 heures. On a roulé entre 80 km et 90 km, et ralenti considérablement dans les petits villages que nous avons traversés le long de notre route.

 

Bernard et moi on se sent en sécurité, les gens sont sympathiques et nous aident du mieux qu’ils le peuvent au niveau de la communication – notre espagnol est pas mal minimaliste! Nous avons donc tous les deux téléchargé l’application Google translate pour nous y retrouver plus facilement et nous avons commencé des cours d’espagnol avec l’application Duolingo.

Nous sommes arrivés à notre campement Totonaka Rv Park, dans le milieu de l’après-midi le 1er janvier. Accueil chaleureux par Joe et nos amis; Laurence et Christine. En moins de 30 minutes, on s’est installé. Camping cute et intime avec tous les services et faisant face à la mer. Nos amis nous avaient préparé un succulent souper – et nous avons terminé notre soirée en célébrant la nouvelle année.

Le lendemain, nos amis nous ont fait faire un tour de ville – San Carlos est mignonne comme tout. Diverses communautés vivent en montagnes, des marinas avec ses bateaux de pêches, des marchés à chaque coin de rue, des restos à saveur locale et la mer magnifique avec ses plages et ses montagnes qui l’entourent. Myco est super heureuse de pouvoir courir en toute liberté sur de belles plages et de se lancer à l’eau pour rattraper son bâton! Et sans oublier Pink, qui adore se rouler dans la terre et les roches à l’extérieur.

 

 

À l’heure du lunch, Myco adore jouer aux poches …

 

 

Le dimanche matin c’est le jour du marché; nous avons fait provision de légumes et de fruits. On apprend doucement à comprendre l’espagnol, à négocier en pesos en faisant des dessins ou des signes avec nos mains. En marchant, on peut vraiment sentir l’ambiance familiale qui règne, les gens connectent chaleureusement, les enfants courent partout, les chiens et chats vagabondent, les produits locaux sont frais avec plein de belles couleurs – ça ne sera pas compliqué pour nous de s’adapter à ce beau rythme de vie… on apprivoise plus en profondeur la simplicité. Merci la vie et bonne année à vous tous!  xoxoxo

Translate »
Skip to toolbar