Woufff! Le blogue de Myco!

Road trip imprévu en filles
7 September 2016
Dernière sortie de filles avant l*arrivée de l*homme!
18 September 2016

img_7921Ce matin, j’ai décidé d’écrire le blogue pour ma « maman » (Christine comme les humains l’appelle) « et de vous raconter ce qui s’est passé chez nous dans les derniers jours pendant qu’elle fait encore dodo. Premièrement j’adore notre nouveau campement. Beaucoup d’espace pour courir et j’ai déjà plein d’amis à quatre pattes que je rencontre lorsque je fais ma promenade matinale, ou encore le soir autour du feu de camp. Et ma maman, elle fait plein de connaissances, elle jase avec nos voisins, raconte d’où on vient, ce qu’on fait ici, bref je la sens pas mal plus relax.

Le lendemain de notre arrivée, nous sommes partis faire du shopping juste pour moi chez Petco à Flagstaff et prendre une longue marche en montagne et au lac. Le paradis pour toutous; respirer l’air frais et courir après la balle, plus rien d’autre n’existe. Et puis, bêtement je me blesse, en courant dans le sentier; je ne l’ai pas vu, un morceau de verre qui traînait (fichus d’humains pas fins!) … outch wouuu, je hurle de douleur. Ma maman approche et regarde de plus près : elle me prend la patte avant, j’ai du sang partout, mon ongle de côté est fendu en deux, mon coussin de patte déchiré par le verre. Oh la la que je l’entends dire. Elle me fait un bandage vite fait et m’amène à l’auto. Je l’entends qui parle au tél. Le moteur démarre et pas longtemps après je me retrouve chez le docteur à toutous, je le sais, car en entrant ça ne sent pas bon. Je suis super inquiète. J’entends des choses bizarres et tout à coup ma maman me laisse toute seule avec le docteur – Hey! Qu’est-ce qui se passe? On me met sur la table, on tripote ma patte, la madame me pique dans la peau du cou, puis black-out total… je ne sais pas quand, j’entends mon nom… Myco, Myco ta maman est revenue. Hein, j’essaie de me lever, outch ma patte, j’ai une grosse catin qui la recouvre, puis je retombe sur le derrière – suis toute étourdie. Ma maman me donne des câlins, des bisous, me réconforte et paie la note (à voir son visage, je crois que ça couté beaucoup d’os à toutous) puis elle me ramène à la maison. J’étais confuse à cause de chez pas quoi, je tombais partout, ma maman et moi on a bien mal dormi. Le lendemain, maman me dit que je dois prendre des bizarroïdes de gâteries qui ne sentent pas bon et je ne pourrai pas courir ni nager avant une semaine. Je la regarde, je ne comprends rien.

img_1976

Tout ce qu’on fait pendant les prochains jours, c’est marcher doucement ici dans la petite ville de Williams, et je ne sais pas pourquoi, maman évite tous les toutous qu’ils veulent jouer avec moi. Je me fait gâter aussi ; le soir au lit, ma maman crème mes petits coussins de pattes et ensuite j’ai droit à un p’tit massage toutounois. Et puis il y a ma soeurette Pink, qui vient se frôler et me donner des bisous pour m’aider à guérir. Le jour, je regarde patiemment ma maman travailler durant de longues heures, en espérant qu’elle m’amènera jouer et courir bientôt. M’ennuie de mon poupa, qui est je ne sais pas où – Wouuuu quelle vie de chien!

img_9964Puis un matin, je vois maman qui mets plein de bonnes choses dans un gros sac, remplit les bouteilles d’eau, met ma doudou préférée dans la voiture. Elle revient et me dit; Myco c’est le temps d’enlever ton bandage et puis on s’en va se promener aujourd’hui, nous allons voir une des sept merveilles du monde, le Grand Canyon, versant sud. Hein, je lève les oreilles, je bats de la queue frénétiquement, je lui donne des gros becs mouillés… On s’en va, on s’en va, enfin! Maman m’installe et m’attache même en avant, avec mon beau harnais – wow quelle belle vue! En arrivant, je vois maman mettre le gros sac sur son dos, me met en laisse et on s’engage sur un des plus beaux sentiers de toutous que je n’ai jamais vus. Wouuffff, vous auriez dû voir la vue qui s’offrait à nous : grandiose! J’entends ma maman dire : c’est l’immensité, la démesure. Elle m’explique que nous marcherons pendant toute la journée le long du versant pour admirer différents points de vue sur le sentier du temps (Timeline trail). Et elle ajoute qu’il y aura du monde, beaucoup peut-être. Moi je m’en fous, ça sent tellement bon ici, ça grouille de partout. Hey, un écureuil géant qui me file sous le nez, et puis un p’tit swiss qui me niaise juste en avant!

 

 

Maman arrête partout, elle placote avec du monde. Je me fais caresser aussi, offrir des gâteries. Il fait un peu chaud, mais il y a pas mal de zones ombragées le long de notre promenade. Maman adore prendre des photos, et de moi aussi. Sur demande, je peux bondir sur une roche et poser pour elle, ou bien sauter dans ses bras pour un selfie aussi. Il y a des gens qui nous ont posés ensemble aussi. J’ai la meilleure maman au monde, elle m’a donné de l’eau souvent, un morceau de sandwich, regarder ma patte malade et j’ai même pris une douche sous une mini chute d’eau qui coulait en montagne. Ah, et elle m’a même amené dans un drôle de bâtiment, plein de roches, d’images, des films, de grandes vitres, je crois que c’était un musée. Y’a un grand monsieur qui expliquait plein de choses sur les roches aussi. J’en ai profité pour faire une mini sieste au pied de ma maman.

Ça c’est plein de photos juste de moi!

Ensuite nous sommes repartis et avons gravi une bonne pente pour aller admirer le coucher du soleil qu’elle me dit. Sur notre chemin, même moi je pouvais voir que les couleurs changeaient – le canyon virait au rouge, orange et ocre! On s’est assis bien sagement devant un paysage à couper le souffle. Y’avait aussi d’autre monde qui voulait juste me caresser, et moi je faisais la belle, donnait la patte et des gros becs. Maman prenait encore des photos de la grosse boule rouge-orange et j’entendais le monde dire ahhhh, ohhhhh que c’est beau – alors moi aussi, je me suis mis à chanter en toutou woou woou!

 

Finalement, je ne sais plus comment maman a retrouvé la voiture, moi je c’étais que c’est la nôtre, je la reconnaîtrais n’importe où! Je choisis de m’installer de tout mon long à l’arrière de notre voiture, vous comprendrez que je suis complètement exténuée après une si belle journée et surtout si chanceuse de visiter plein de bien belles choses. Maman roule doucement, je crois qu’on sort du parc du Grand Canyon. Tout à coup, j’entends; Myco regarde. Et je regarde. Une belle grande brune et son petit qui viennent à moi, et par la fenêtre nos museaux se sont effleurés. Wouuu je suis restée muette, tellement c’était tout doux.

Maman est repartie doucement et ensuite je suis tombée dans les bras de Morphé Toutou. Merci la vie xoxoxo

PS – J’ai entendu dire qu’on bougera encore, juste en filles, ce jeudi vers Sedona… Wouf j’ai hâte!

5 Comments

  1. Lee, Ruff and I stayed in Williams in March before heading home to Ontario. And we did the same hike on the south rim with Ruff. You have just refreshed our memories. It sounds like you are now going to Sedona. If so, look for the airport in Sedona ( on a plateau/butte ). The best hiking trail is on the rim around the perimeter of the airport. It is about 10 klms, and at least two hours to do, but gives you views of the whole valley in all directions. Take a good supply of water. Best overall scenic views you can get. It’s also somewhat rugged, so sturdy boots..
    Hope to see you guys sometime again down the road!!!!

    • mercilavie says:

      Hello Bill, Lee and Ruff! so happy to hear from all of you! Thank you so much for you suggestions – will do! I’m very excited to move down there, we will be park for 1 month at Cottonwood and than will cross the border once agin to pass the winter in Lo de Marcos, Mx. We will stop for couple a days in Tucson just before crossing. xxx

  2. Christiane says:

    Wow super beau

Laissez votre commentaire

Translate »
Skip to toolbar