Bacalar, Quintana Roo

Valladolid, Cenotes, Ruines Chinchen Itza & Ek’Balam, Las Coloradas
2 janvier 2019
Oaxaca et la mer
8 avril 2019

La Laguna de Bacalar, long de 55km, est situé dans l’état du Quintana Roo, à 40 minutes au nord de Chetumal. Endroit paradisiaque pour les amoureux de la nature.

Nous avons choisi le campement Balneario Ejidal Buenavista (référence ioverlander) car c’est à peu près le seul qui peut nous accueillir, étant donné la grosseur de notre motorisé. Situé à l’extrémité est du Laguna, à seulement 20 min de la ville de Bacalar. Le gérant, Javier vous y accueillera chaleureusement. Aucun problème pour entrer, seulement faire attention aux branches d’arbres. 300 pesos /nuit sans services. Le campement n’est pas équipé pour accommoder les gros motorisé qui utilise leur air climatisé – boondock SVP. Emplacement avec vue magnifique sur la Laguna. Site propre et tranquille. Douches, toilettes, resto, kayak. Baignade de rêves et levers de soleil spectaculaire en prime. Nous avons visité la petite et charmante ville de Bacalar. Son Centro regorge de jolies boutiques artisanales, de restos et pubs trendy. Pour l’exploration de la Laguna, je recommande sans aucune hésitation Tours Bacalar Lagunakristal, dont la passionnante Capitaine Kristel est proprio. Elle habite Bacalar depuis 24 ans…donc vous aurez compris qu’elle sait tout et surtout qu’elle vous amènera dans les plus beaux endroits cachés de la Laguna tout en vous racontant des histoires inusitées. Elle est aussi une fervente activiste de l’éco système de la Laguna. Pas de mots pour vous dire combien cette visite restera gravée dans nos mémoires. Tout simplement magique, d’être témoin du changement de nuances des sept couleurs de la Laguna, dépendamment de l’apparition du soleil et des nuages.

Bacalar abrite l’un des plus beaux trésors: la Laguna de los Siete Colores (des sept couleurs) qui, outre sa beauté naturelle unique, recèle d’autres trésors incroyables. Il abrite certains des organismes les plus anciens de la planète qui pourraient aider à déchiffrer l’origine de la vie et les secrets laissés par les pirates des XVIIe et XVIIIe siècles lorsqu’ils s’y sont cachés.

Son nom vient du maya Sian Ka’an Bakhalal . Sian Kaán traduit par naissance du ciel et bak halal signifie “clôturé ou entouré de roseaux”.

À voir / à faire;

  • Parc écotouristique Uchben Kah
  • Promenade en bateau, Kayak, apnée et plongée
  • Fort San Felipe Bacalar
  • Canal des pirates
  • Île aux oiseaux
  • Les cénotes (3)
  • Centro : restos, pub, boutiques.
Bacalar, Quintana Roo
rechercher

Comments are closed.

Translate »
Aller à la barre d’outils